Alexia Tosini

Alexia Tosini

Bizi!

Qui êtes-vous ?

Après avoir obtenu une licence économie gestion, j’ai décidé de prendre une année de césure dans mes études pour me consacrer à la lutte pour la justice climatique et sociale. Je suis ainsi en service civique à Bizi!, avec pour mission de sensibiliser et mobiliser les citoyen·nes face aux enjeux écologiques et climatiques. Plus particulièrement, je suis engagée dans le projet Hitza Hitz, qui suit les engagements des communes et de la communauté d’agglomération d’appliquer le Pacte de Métamorphose écologique. Ce Pacte couvre 7 thématiques : alternatives à la voiture solo, maîtrise de l’énergie dans les bâtiments, territoire 100% énergies renouvelables, agriculture et alimentation bio et locale, développement de l’Eusko (monnaie locale), réduction des déchets et Plan Climat, et nous suivons au total 56 communes du Pays Basque nord.

Pouvez-vous présenter votre association en quelques lignes ?

Bizi! est un mouvement altermondialiste basque qui lutte pour la justice climatique et sociale depuis 2009, à la fois en dénonçant les projets climaticides, en menant des actions non violentes si besoin, et en proposant des alternatives justes et soutenables.

Bizi! se compose de différents groupes de travail où l’on peut s’impliquer : alternatives territoriales / Hitza Hitz, Alternatives au Tout Voiture, Numérique, Écoféminisme, Migrants, Habitat, etc.

Pourquoi accompagner les 24h de l’innovation ?

Les étudiants d'aujourd'hui sont les actifs de demain, que l'on retrouvera sur le terrain, dans les entreprises, les administrations et les associations. Il est donc important pour Bizi! de se faire connaître de ces étudiant·es, de manière à être identifiés sur ce territoire. Par ailleurs, les 24h sont un excellent moyen de booster un projet sur un temps court, tout en l'ouvrant à des points de vue et compétences qui ne sont pas forcément celles dont nous bénéficions au quotidien.

Pourquoi cette édition des 24h de l’innovation « Pour la planète » est importante pour vous ?

Au vu de l'urgence climatique que nous relayons, nous trouvons très important de participer à cet événement. C'est l'occasion pour nous d'échanger avec les étudiant·es sur les thèmes qui nous occupent, de montrer la réalité locale de la lutte pour la justice climatique et sociale et peut-être de susciter des vocations à nous suivre ou nous rejoindre !